Créer un site internet

Location Objet

Bienvenue sur le site AuMasculin-Société !  Aumasculin-Société. Vos droits, vie pratique, tendances, shopping, les news...

Trouver les réponses aux questions de Société : Jobbing - Servives entre particuliers, Gagner de l'argent, Faire des économies, l'enfant et l'enseignement, Ouvrir un commerce, Vendeur à domicile indépendant ( VDI ) , crowdfunding, coloriage adultes , Imprimante 3 D , Drones, FAb Labs, ETC  sur    Aumasculin-société

Retrouvez toutes les rubriques sur la page : Retour Aumasculin-mag >>>

Retrouvez toutes les rubriques sur la page ( Actualités, informations au quotidien,actu décalée, etc ) :  Retour Aumasculin-Actualités >>>

*********************************************************************************************************

Les 3 Fléaux 2016 :

VIrus Ébola   Lire la suite >>>>

Grippe AVIAIRE  Lire la suite >>>>

et le Moustigre tigre    Lire la suite >>>>

*********************************************************************************************************

Pas envie d'acheter ? Faites-vous prêter des objets du quotidien gratuitement

Le site de prêt d'objets entre voisins Mutum ne cesse de gagner de nouveaux abonnés. La plateforme collaborative va lever 2 millions d'euros auprès de ses utilisateurs qui pourront ainsi devenir propriétaire du site.

L'économie collaborative bat son plein en France. Si l'on se fie au succès de la plateforme Mutum, il y a fort à parier que tous les besoins, ou presque, seront bientôt couverts par ce concept qui permet d'optimiser l'utilisation des objets, d'agir pour la planète en consommant moins et de créer du lien social. »Le principe de la plateforme collaborative.  Le site de prêt d'objets entre voisins compte, en effet, de plus en plus d'adeptes. Aujourd'hui 56.000 utilisateurs dans 6800 villes de France s'empruntent leurs biens gratuitement sur le site, ils étaient quatre fois moins nombreux en janvier dernier. Forte de ce succès, la plateforme qui a déjà levé près d'un million d'euros pour son développement compte doubler les investissements prochainement, via du financement participatif à grande échelle. L'idée est de permettre à un maximum de personnes de prendre part au capital de la start-up. En investissant 30 euros, les personnes intéressées pourraient devenir actionnaires et ainsi participer aux prises de décisions du groupe qui emploie 14 personnes. Le fondateur assure qu'ils limiteront les gros investissements et privilégieront les investissements multiples et de faibles montants. Une première, assurent-ils.  Le nombre d'objets prêtés via Mutum est passé de 17.000 à 80.000 en seulement un mois, souligne Mathieu Jeanne-Beylot, cofondateur du site. «Nous avons simplifié la procédure de mise en ligne des objets à prêter. Là où il fallait quelques minutes pour enregistrer un bien, il faut maintenant quelques secondes!», précise le créateur de la start-up. Les membres de la plateforme s'empruntent et se prêtent mutuellement leurs objets... en quelques clics.  Selon les concepteurs du site, plus de 34 objets sont utilisés moins de 3 fois par an dans chaque foyer. Mutum, inspiré du latin mutuum, désignant le premier contrat d'entente mutuelle sous la Rome Antique, et signifiant réciprocité, emprunt, veut donc optimiser l'utilisation des objets et réduire la consommation frénétique.

Une monnaie virtuelle non spéculative

La démarche n'est pas nouvelle. Dans les campagnes, le prêt et l'entraide entre voisins se pratiquent depuis longtemps. Mais Mutum a innové avec la mise au point d'un système élaboré de monnaie virtuelle non spéculative. A chaque fois que vous prêtez un objet, vous accumulez des «mutums». De même, plus vous mettez d'objets à disposition sur le site, plus votre fortune grossit! La valeur du prêt d'un objet est calculée au moyen d'un algorithme, en fonction de la durée du prêt, de l'état et la valeur du bien. Le montant de l'échange en mutums n'est donc pas complètement déconnecté de sa valeur marchande. Toutefois, plus un objet est prêté, plus il permet d'accumuler des mutums. Ainsi, le cofondateur explique que «si je prête deux ou trois fois mon appareil à raclette, les mutums collectés permettront l'emprunt gratuit d'une paire de ski sur une semaine. Le système rend ainsi accessible des objets à des gens qui y ont peu accès». La monnaie gagnée expire au bout d'un an, afin d'éviter l'accumulation, et la spéculation, explique la start-up.

Côté sécurité, la plateforme propose un service de caution des objets avec un système d'empreinte de carte bancaire et la possibilité de télécharger un contrat d'une page. Les avis d'utilisateurs permettent également de savoir comment se sont passés les précédents prêts/emprunts de chaque utilisateur.  Par ailleurs, pour se remettre les objets, les utilisateurs doivent se rencontrer, et aussi vérifier l'état des objets. Un moyen aussi, selon les concepteurs du site, de créer des liens entre voisins et de, pourquoi pas, se rendre compte de pôles d'intérêts communs. «Nous avons été contactés par des transporteurs qui souhaitaient faciliter l'échange des objets mais nous refusons. Nous estimons que l'une des valeurs de notre système repose sur les liens crées entre habitants d'un même quartier», souligne le créateur du système. La start-up propose par ailleurs aux entreprises de créer des plateformes de prêts d'objets ou d'échanges de services entre collègues.

*********************************************************************************************************

Demooz, la start-up qui propose d’essayer avant d’acheter

Concept venu tout droit des Etats-Unis, le "essayer avant d’acheter" débarque en France. Certaines marques comme Décathlon ou Krys permettent déjà à leurs client de tester leurs produits chez eux pendant quelques jours avant de passer à la caisse. Mais si Demooz s’inscrit dans cette tendance, ses ambitions sont plus grandes et le concept poussé à l’extrême.

Cette start-up basée à Bordeaux et Toulouse ne se limite pas à un produit ou une marque et en outre, elle offre la possibilité de tester les produits directement chez des particuliers qui l’utilisent déjà, grâce à une communauté de "early adopters", baptisée "demoozers", constituée au fil du temps sur les réseaux sociaux, permettant ainsi d’échanger directement avec des utilisateurs. "J’ai eu cette idée en 2010. Je venais de recevoir mon 1er salaire et je voulais m’acheter un vidéoprojecteur. J’en avais repéré un sur Internet que j’avais envie de tester avant d’acheter car c’est un petit investissement. Mais impossible d’en trouver dans des magasins en fonctionnement. Il se trouvait finalement qu’un de mes copains en avait un chez lui. J’ai pu vraiment le tester en situation, c’était encore mieux qu’en magasin", rapporte Geoffrey Vidal, le fondateur de Demooz.

Objets connectés, imprimantes 3D, drones...

Depuis sa création en décembre 2013, et le lancement de son site en avril 2014, la jeune pousse a créé une communauté d’environ 5.000 "demoozers", répartis essentiellement dans les grandes villes françaises, et prêts à inviter chez eux n’importe quel internaute qui en ferait la demande sur le site. Chacun d’eux a rempli un profil avec les objets qu’il possède. En fonction des demandes de tests sur le site, ils sont ensuite contactés pour se mettre en relation avec les particuliers.

"Nous nous sommes rendus compte que les gens étaient vraiment intéressés par l’échange. Ils passent un moment convivial autour d’un produit, sans avoir de pression particulière sur l’achat", remarque Geoffrey Vidal. Pour le moment, la plateforme se concentre essentiellement sur les objets high tech très innovants comme les objets connectés, les imprimantes 3D ou encore les drones, qui ont la particularité d'être assez chers et dont l'utilité reste à prouver au quotidien. On peut y trouver le casque de réalité augmentée Oculus Rift, le skateboard électrique Spinbalence Board ou encore la montre connectée Pebble Time. Au total, le site en recense une cinquantaine.

"Notre stratégie au départ consistait à cibler d’abord les produits high tech et de jeux vidéo car il nous permettait de cibler une communauté hyper connectée, friande de nouveautés et très captive sur les réseaux sociaux. Mais notre objectif au final est de couvrir tous les objets financièrement engageant comme les produits électroménagers ou les voitures", rapporte Geoffrey Vidal. Un test va bientôt être réalisé à Bordeaux pour tester des voitures haut de gamme qu’il est difficile de tester en temps normal. Et déjà certains produits électroménagers sont disponibles en tests comme le Termomix. 

Des abonnements auprès de marques 

La start-up se rémunère en nouant des partenariats avec des marques, avec la promesse de disposer de petits "show-rooms" mettant en avant leurs produits partout en France sans avoir à les financer. "Notre proposition de valeur pour les marques est de disposer d’un réseau de show-rooms complémentaires des magasins car ils sont ouverts le soir et le week-end avec des objets placés dans leur environnement réel", affirme Geoffrey Vidal.   LIEN

*********************************************************************************************************

Location Objet. 

7Kyds

7Kyds fait partie de cette nouvelle génération d'entreprises qui proposent une solution alternative et intelligente pour mieux consommer. Les boites de Lego® ne restent plus dans les placards ! Nos boîtes de Lego®ont une deuxième vie. Au bout de 15 utilisations, les jeux sont offerts à une association qui aide des enfants en difficultés. 7Kyds veut contribuer au bonheur de tous les enfants. Nous redistribuons ainsi 10% de nos bénéfices à une association. Universeo est indépendant du groupe Lego et du group Geobra Brandstätter (Playmobil). Lego®, le logo Lego, la brique et ses caractéristiques sont des marques déposées par The Lego Group. Playmobil, le logo Playmobil, sont des marques déposées par le group Geobra Brandstätter. Les abonnements 7Kyds® ne sont pas commercialement liés à la marque The Lego Group, ni à la marque Playmobil.   https://www.7kyds.com/

***********************************************************************************************************************

100 sites de Consommation Collaborative

Liste d’initiatives françaises liée à la Consommation Collaborative. Même si cette liste vise une certaine exhaustivité, elle est évidemment incomplète et des précisions mériteraient d’être apportées pour mettre en lumière les différences entre les services. Le parti pris a été d’inclure des initiatives se situant aux limites de la consommation collaborative mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent.

Alimentation

Achat groupé direct au producteur
Don / Vente de produits issus de son jardin
Colunching
Cours de cuisine collaboratifs

Recevez / Allez manger chez des locaux

Petits plats fait maison
Rencontres et partage culinaire
Carrotmob

Location/Revente/Don/Echange/Troc/Envoi de biens matériels

Location d’objets entre particuliers

Location d’espace de stockage

Location de machines à laver entre voisins

Location de matériel de bricolage et de jardinage

Echange/Troc d’objets
Echange définitif de maisons
Troc dynamique
Vide-Dressing
Troc de fringues

Recycler vos propres vêtements

Prêt d’objets

Livres
Don d’objets
Envoi de colis entre particuliers
Echange de devises entre particuliers

Transport

Location de voitures entre particuliers
Autopartage
Covoiturage

Location de Camping Car

Location de bateaux
Parking chez l’habitant

Voyages

Location de logement chez l’habitant

https://eldorado-immobilier.com/concurrent-airbnb/
il recense les plateformes de réservation en ligne les plus importantes en France,

Couchsurfing
Camping entre particuliers
Vivre des expériences de tourisme avec des locaux
Organisation de voyage collaboratif
Partage d’expériences de voyage
Echange de Maisons

Echange d’appartements entre étudiants

Accessoires et cadeaux

Tous types d’artisanat
Location de lunettes

Location d’équipement pour enfants

Location d’équipement

Finance collaborative

Financement collaboratif de projets (Crowdfunding)
Prêt entre partiuliers

Echange / Troc de services

Se rendre service à proximité

Garde d’animaux entre particuliers

Communautés

Echange / Troc de Compétences
Echange de biens et de services entre entreprises

Education Collaborative

Suivez les cours d’un expert : « l’université 2.0″

Suivez les cours d’un mentor par vidéo-bulle

Habitat

Colocation
Nightswapping
Contruction d’habitat participatif
Voisinage
Achat de maison à plusieurs
Concerts à domicile

Coworking et Partage de Bureaux

Partage de bureaux

Espaces de coworking

Recyclage

Partage de gestes et idées écologiques

Plateforme BtoB

Réseau social

*****************************************************************************************************************************

 Soutenez celles et ceux qui s'investissent chaque jour pour mettre à jour le site. N'hésitez pas à communiquer ce site auprès de vos amis, de votre entourage, de vos proches sur les réseaux sociaux. Vous aussi faites découvrir le site et encouragez les personnes qui contribuent au dévelopement du site. 

Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engage en rien l'éditeur de ce site.http://aumasculin-societe.e-monsite.com/pages/les-fab-labs.html
Le site ne peut être tenu  responsable du contenu et décline toute responsabilité en cas d'erreur.

K S N  production :  Concepteur et réalisateur  du Site.  

DRAGON  GROUPE :  LEADER des sites internet dédié aux hommes . Créateurs de projets et de sites Web.

Copyright 2013 , tous droits réservés. Les marques mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 

L'utilisation de ce site implique l'acceptation des Conditions Générales d'Utilisation et des Mentions Légales.

 
Commentaires (3)

1. Remi van der deure (site web) 28/07/2021

Comme les sites de partage de bateaux proposent souvent les bateaux des pros - sans forcément assurer le même niveau de service car ils ne sont pas sur place - pourquoi ne pas comparer ?
5 étoiles sur Tripadvisor: https://www.tripadvisor.com/Attraction_Review-g187217-d3927580-Reviews-Charterminute_Private_Day_Tours-Antibes_French_Riviera_Cote_d_Azur_Provence_Alpes.html

2. Rémi (site web) 10/07/2019

Dans la liste il manque également https://mytipi.co/ une assurance dédiée à l'autopartage en France !

3. ParkMatch (site web) 06/06/2017

Dans la liste il manque ParkMatch ! Un service de location de parking entre particuliers sans rencontre entre les personnes ni installation ou modification du système d'ouverture du garage !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site